Historique

La Fondation CIOMAL de l’Ordre de Malte (Campagne Internationale de l’Ordre de Malte contre la lèpre) est une fondation de droit privé suisse, sans but lucratif, qui a pour but de lutter contre la lèpre et contre toutes les exclusions liées à cette maladie ou à ses handicaps dans le monde.

D’abord connu comme le Comité International de l’Ordre de Malte contre la lèpre – créé à Genève en 1958 à la suite de la Conférence internationale pour la Défense et la Réhabilitation sociale des Lépreux, organisée par le Grand magistère de l’Ordre Souverain et Hospitalier de Malte – CIOMAL est devenu le 4 avril 1999 la Fondation CIOMAL (Campagne Internationale de l’Ordre de Malte contre la lèpre).

En 1966, CIOMAL a été l’un de membres fondateurs de la Fédération Internationale des Associations contre la Lèpre (ILEP). Elle regroupe 15 organisations qui luttent contre la lèpre dans 67 pays, afin de coordonner les approches et les méthodes, ainsi que de déterminer la responsabilité de coordination pour chaque pays.

 

Mission/But

La Fondation CIOMAL a pour but d’assister les anciens malades de la lèpre, souvent victimes d’exclusion, dans leur réhabilitation médicale et socio-économique. Force est de constater que cette maladie est encore officiellement présente dans plus de 100 pays.

Depuis sa création, le CIOMAL finance et gère des centres où prévention, soins médicaux, réhabilitation sociale et formation du personnel soignant sont mis en œuvre en accord avec les gouvernements des pays concernés. Tout en menant ses propres projets, le CIOMAL coordonne les projets de l’Ordre Souverain de Malte de lutte contre la lèpre et d’aide à ses victimes.

L’Ordre de Malte est engagé dans de nombreux pays, tant en Asie qu’en Afrique et en Amérique du Sud, avec ses Associations Nationales, ses Grands Prieurés et son œuvre de secours Malteser International. Le CIOMAL est fortement engagé au Cambodge, mais reste attentif aux besoins des pays voisins en Asie du Sud-Est, ainsi que ceux d’Amérique Latine.

CIOMAL gère actuellement au Cambodge un programme d’envergure de lutte contre la lèpre qui couvre tout le pays. Dans ce programme, la priorité est portée sur le dépistage précoce et la réhabilitation des malades, afin de leur éviter au maximum les séquelles irréversibles. Le CIOMAL se consacre aussi à la réhabilitation des malades au centre de Kien Khleang, à Phnom Penh, où ils bénéficient de physiothérapies individualisées et de prothèses ou d’orthèses adaptées. Le CIOMAL les accompagne également dans leurs efforts de réinsertion dans leur communauté. La dimension sociale et économique, via la formation professionnelle de base et le développement de micro-activités économiques, font partie intégrante des programmes.

 

Structure

La Fondation CIOMAL a un statut officiel suisse d’institution caritative à part entière. Il est constitué d’un Conseil de Fondation – membres bénévoles – qui se réunit deux fois par an pour établir et suivre les projets, d’un Comité de Direction – membres bénévoles – et d’un Secrétariat général permanent, en charge de la supervision des opérations. CIOMAL a son siège à Genève où la fondation dirige ses activités.

Dans les pays où il opère, le CIOMAL emploie un personnel local et limite au minimum le nombre de ses employés expatriés. Cette approche est non seulement économiquement plus rationnelle, mais elle renforce également l’autonomie et la longévité des programmes sur le terrain et réduit la distance psychologique entre les malades et le personnel soignant.

Sur le plan suisse, CIOMAL remplit les critères lui permettant d’être membre du ZEWO (Bureau central des œuvres de bienfaisance), organisme qui garantit au public la fiabilité de ses engagements et lui soumet également ses comptes annuels audités.

 

Financement

Le budget de CIOMAL est constitué de dons privés et publics, ainsi que d’un soutien institutionnel.

Au niveau institutionnel:

  • Membres d’ILEP
  • Autres/différents donateurs institutionnels (Etat de Genève, Ville de Genève, Communes, DFAE)
  • Associations nationales de l’Ordre de Malte

Fonds publics et privés:

  • Recettes des Bulletins Trimestriels distribués en Suisse
  • Legs, successions
  • Donateurs privés

 

La Fondation CIOMAL a bénéficié des soutiens financiers de la Fondation Novartis, de la Fondation ANESVAD, de Netherland Leprosy Relief, de la Fondation Peter Donders, de l’Etat de Genève, de la Ville de Genève, de l’Ordre de Malte France, de la Fondation Raoul Follereau, du Global Fund for Forgotten People, du Kiwanis Genève-Métropole, de la Fondation Dubois-Barbier-Spaenhoven, du Club del Tappo, des Associations Nationales de l’Ordre de Malte, ainsi que de tous nos donateurs publics et privés.

Chaque année, les comptes de CIOMAL sont audités par PricewaterhouseCoopers.

Une fiduciaire indépendante contrôle chaque année les comptes de CIOMAL qui sont ensuite soumis à l’examen de l’autorité de surveillance, en l’occurrence la Surveillance fédérale des fondations du Département fédéral de l’intérieur.

Documents

Statuts Ciomal
Rapports activités 2012
Rapports activités 2013
Rapports activités 2014
Evaluation-2014 Dr Louis Loutan
Rapport activités 2015
Rapport activités 2016
Rapport activités 2017

CIOMAL

CIOMAL Genève

28A, chemin du Petit-Saconnex

1209 Genève, Suisse

Tel. : +41 (0)22 733 22 52