Le centre de Kien Khleang (KKLRC)

Le centre de réhabilitation de la lèpre de Kien Khleang (KKLRC), avec une capacité de 50 lits, se situe à Phnom Penh au Cambodge. Au coeur du dispositif du projet du CIOMAL, KKLRC est reconnu comme le centre de compétence et de référence sur la lèpre dans tout le pays. Outre des soins gratuits aux personnes atteintes de la lèpre et des complications qui lui sont liées, KKLRC offre des services de physiothérapie, de dermatologie et de chirurgie reconstructive.

Construit sur un terrain mis à disposition par le Ministère des Affaires Sociales à la périphérie de Phnom Penh, KKLRC dispose de locaux permettant, outre les hospitalisations, de mener des activités d’enseignement et de formation des patients, d’étudiants universitaires et de professionnels de la santé.

Le centre dispose également d’une salle d’opération, de salles de soins, d’une pharmacie et d’un petit laboratoire. Il est localisé à côté de trois autres organisations s’occupant de personnes avec handicaps : Rose Charities Cambodia (ophtalmologie), Children Surgical Centre, et en particulier la fondation Veteran International Cambodia, qui confectionne des prothèses. CIOMAL finance 80% du poste d’un prothésiste pour les patients atteints de la lèpre necessitant ses services.

 

Des soins gratuits

KKLRC assure le traitement de la lèpre ainsi que des réactions dues à la lèpre et à son médicament. L’équipe médicale assure aussi la prise du traitement MDT et le suivi des patients. L’ensemble des prestations médicales et de réadaptation à KKLRC est gratuit, y compris les frais de transport et de séjour au centre.

La grande majorité des patients appartiennent à des classes sociales rurales et pauvres. Les frais de transport jusqu’à KKLRC et leur hospitalisation représentent pour eux un manque à gagner important.
Il en va de même des consultations ambulatoires pour patients suivis pour traitement de la lèpre ou pour ceux venant consulter pour une affection dermatologique.

 

Réhabilitation médico-chirurgicale

La réhabilitation médico-chirurgicale des personnes atteintes de complications dues à la lèpre comprend les aspects suivants: réaction aux antibiotiques, atteinte des nerfs périphériques causant insensibilité et invalidité des extrémités et incapacité de fermer les paupières, ulcères infectés.

Depuis le début du projet, CIOMAL a bénéficié de la venue régulière d’une équipe médicale vietnamienne, dirigée par le Dr Khoa qui vient opérer, ainsi que le Dr Ry Sina, chirurgien cambodgien formé en France. Ce dernier opère dans les hôpitaux de Phnom Penh (chirurgie plastique et reconstructrice) et est aussi venu opérer à KKLRC des patients atteints de lèpre.

La capacité d’effectuer des opérations chirurgicales de reconstruction sur place contribue à asseoir la réputation de KKLRC comme centre de référence et de compétence couvrant l’ensemble des interventions nécessaires dans le contrôle et la gestion des cas de lèpre. La durée d’hospitalisation est en moyenne de 50 jours et les patients opérés bénéficient d’au moins 3 semaines de physiothérapie.

Pendant leur hospitalisation, les patients suivent une formation d’auto-gestion de leur handicap, des cours d’alphabétisation et même d’informatique. Ils participent à des activités sociales, à la Journée Mondiale de la Lèpre et à Journée Mondiale du Handicap et peuvent acquérir des compétences professionnelles.

Le handicap de chaque patient étant différent, ainsi que ses besoins, le personnel de KKLRC veille à donner des soins individualisés à chaque personne. Le centre distribue également des prothèses, des chaussures adaptées et de protection, des gants, des lunettes de soleil. Des séances de physiothérapie sont organisées pour les patients afin qu’ils retrouvent une mobilité de leurs membres, ou dans le but de les préparer avant et après les opérations.

 

Consultation en dermatologie

KKRC dispose d’une spécialiste en dermatologie formée au Vietnam, la Doctoresse Molyva. Sa consultation est en augmentation et elle commence à être connue comme spécialiste. KKLRC offre ainsi à toute la population de Phnom Penh une consultation pour les patients avec problèmes dermatologiques non liés à la lèpre, soit 76% des consultants.

Développer cette consultation des affections de la peau permet de détecter d’éventuels cas de lèpre dans le cadre d’une consultation non stigmatisante car non spécifique à la lèpre. L’accès facilité à une consultation des maladies de la peau constitue donc un moyen efficace de participer au dépistage de la lèpre. Cette consultation représente aussi une source de diffusion de l’information sur la maladie à des patients et à leurs proches.

En 2017, 5’722 personnes avec des problèmes dermatologiques ont bénéficié des consultations gratuites du centre, parmi eux 36 nouveaux cas de lèpre ont été découverts. Au total, 6’388 personnes ont bénéficié des soins du centre dont 1’733 enfants de moins de 15 ans.

La physiothérapie a permis la rééducation de 1’817 personnes. 535 personnes ont reçu du matériel de rééducation: lunettes de soleil, gants de protection, attelles, béquilles, chaussures adaptées et de protection, etc…

179 patients ont été opérés pour des interventions mineures (bone-trim, curetages) ou majeures (opérations des mains, des pieds et des yeux : transferts de tendons, rhinoplastie, amputations).

 

Atelier de chaussures et sandales orthopédiques

Le centre de réhabilitation de Kien Khleang (KKLRC) dispose d’un nouvel atelier de fabrication de chaussures et de sandales orthopédiques pour les personnes handicapées atteintes de lèpre au Cambodge. L’orthopédiste spécialisé a été formé au Centre de formation des spécialistes en orthopédie de Vietcot à Hanoi, au Vietnam.

L’atelier de fabrication de chaussures et sandales orthopédiques de KKLRC a pour objectif de fournir aux personnes affectées par la lèpre des chaussures et des sandales orthopédiques de manière à éviter toute nouvelle déformation du pied, à protéger l’ulcère du pied et à corriger le pied qui présente de graves déformations. Les chaussures et les sandales orthopédiques sont destinées à différents types de problèmes du pied, tels que: post-polio, pied bot, pied plat, pied calcanéen, hallux valgus, pied cava, bosse de pompe, fasciite plantaire, écart de longueur des jambes, pied tombant, pied amputé, pied diabétique. Les types de chaussures pouvant être fabriquées dans l’atelier sont les suivants: chaussures pour le cou-de-pied, chaussures Oxford, chaussures Derby, chaussures temporaires, bottes et sandales. Les semelles intérieures et les chaussures spéciales sont conçues pour la protection contre les ulcères, les chaussures modifiées du marché, les chaussures antidérapantes pour les pieds.

L’atelier de chaussures orthopédiques est bien équipé avec des machines telles que les machines d’envoi, de parage, de pressage des oreillers et sous vide, ce afin de fournir un produit de qualité aux personnes atteintes par la lèpre.

 

Le Foot Care Center de Battambang

Situé dans la province de Battambang, dans un complexe hospitalier, le centre a été créé par l’Ordre de Malte en 1994, puis réhabilité en 2011 par CIOMAL, avec une extension des bâtiments financée par l’Ordre de Malte France en 2013. Ce centre est devenu une Clinique indépendante depuis 2013, un Foot-Care Center, prenant également en charge des patients diabétiques.

CIOMAL

CIOMAL Genève

28A, chemin du Petit-Saconnex

1209 Genève, Suisse

Tel. : +41 (0)22 733 22 52